Les Trophées de la Performance Énergétique de l’Industrie Agroalimentaire

Lauréats et organisateurs Trophées 2018

Qu’est-ce que les Trophées de la performance énergétique de l’Industrie Agroalimentaire ?

L’Institut Orygeen organise, sous le haut-patronage du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, la remise des Trophées de la Performance Énergétique de l’Industrie Agroalimentaire, en partenariat avec le SIAL – le salon n°1 mondial de l’Alimentation. Ces Trophées récompensent les entreprises françaises menant des démarches structurées, pérennes et ambitieuses d’optimisation énergétique sur leurs sites industriels pour réduire fortement leurs émissions de CO2 et augmenter leur compétitivité.

L’appel à candidature est lancé  !

Pourquoi les Trophées sont-ils nécessaires ?

Les objectifs des Trophées :

  • Récompenser les meilleures entreprises pour leurs initiatives en matière de transition énergétique et de lutte contre le changement climatique
  • Valoriser ces entreprises à travers une visibilité médiatique accrue
  • Présenter des cas concrets d’action sur la performance énergétique au sein de l’industrie agroalimentaire (IAA) pour sensibiliser les industriels du secteur à leur potentiel de progression
  • Promouvoir les bonnes pratiques en termes de performance énergétique
  • Encourager les industriels à l’action en mettant en valeur les bénéfices en termes de compétitivité, et de pérennité
  • Rassembler les acteurs afin d’échanger sur leurs enjeux d’optimisation énergétique

Quelle est notre vision ?

L’Institut Orygeen cherche à récompenser les entreprises de l’Industrie Agroalimentaire pour leurs actions d’optimisation énergétique réalisées sur leurs sites, et d’autre part à communiquer sur leurs résultats afin qu’ils servent d’exemple et incitent les autres entreprises à agir elles aussi.

Pourquoi participer aux Trophées de la performance énergétique de l’Industrie Agroalimentaire ?

Participer aux Trophées est une excellente opportunité pour mettre en valeur les efforts en matière de performance énergétique et d’amélioration de compétitivité, de communiquer en position de leader dans ce domaine et d’en tirer des bonnes pratiques. Les candidatures sont évaluées par un jury d’experts, présidé par Patricia Ricard, Présidente de l’Institut Océanographique Paul Ricard. Des entreprises, de différentes tailles et positionnées sur différents marchés, sont retenues grâce à leurs ambitions sur le long terme.

Patricia Ricard, Présidente du jury des Trophées

Sélection par un jury d’experts

La délibération du jury aura lieu le 2 Octobre 2020. Pour cette 5e édition, le jury est présidé par Patricia Ricard, présidente de l’Institut Océanographique Paul Ricard et composé de Gabriel Krapf du Groupe Avril ; Patrice Robichon de l’Académie d’Agriculture de France et Food for Life France ;  Maroun Nemer du CES MINES ParisTech ; Nathalie Croisé, Journaliste ; Jean-Luc Fourraignan de La Quercynoise ; Adeline Vancauwelaert du SIAL et Jean-Pierre Riche de l’Institut Orygeen.

Quelles sont les récompenses des lauréats des Trophées ?

Les lauréats de cette cinquième édition des Trophées bénéficieront de :

  • Conseils personnalisé, intégrant un diagnostic approfondi pour améliorer votre performance énergétique
  • Un accès libre et privilégié aux ressources, projets et événements de l’Institut Orygeen
  • Une communication via nos partenaires presses ainsi que sur le site web et les réseaux sociaux de l’Institut Orygeen.

Les éditions précédentes

l’Institut Orygeen a organisé en 2018, sous le haut-patronage du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, la 4ème cérémonie des remises de Trophées de la Performance Énergétique de l’Industrie Agroalimentaire dans le cadre du SIAL.

En 2018 les lauréats étaient la coopérative La Quercynoise, l’activité palmipède du groupe Capel et le site d’Hénin-Baumont de Moy Park France, filiale de Pilgrim Corporation.

Coopérative rassemblant 200 producteurs régionaux, la Quercynoise démontre qu’une petite structure peut aussi obtenir des gains significatifs en matière de performance énergétique, et affiche 37% de réduction de ses consommations énergétiques en 2018 par rapport à 2017.

L’usine d’Hénin-Beaumont a mis en place un dispositif prometteur pour améliorer la performance énergétique du site. Le site s’organise désormais autour d’un dispositif global d’amélioration continue avec la mise en place d’un système de management de l’énergie structuré, comprenant un plan d’action énergie, une revue énergétique et une politique d’intéressement des salariés.

Les vainqueurs des éditions précédentes :

Les vainqueurs des trophées

Pour la 4ème année, l’Institut Orygeen (ancien Institut Okavango) a organisé sa remise des Trophées de la Performance Energétique de l’Industrie Agroalimentaire.

Les candidatures ont été évaluées par un jury d’experts, présidé par Patricia Ricard, Présidente de l’Institut Océanographique Paul Ricard. Cinq entreprises, de différentes tailles et positionnées sur différents marchés, ont été retenues grâce à leurs ambitions sur le long terme.​

Les deux lauréats, la coopérative La Quercynoise (activité palmipède du groupe Capel) et le site d’Hénin-Baumont de Moy Park France (filiale de Pilgrim Corporation) ont été récompensés pour leurs actions d’optimisation énergétique réalisées sur leurs sites, et dévoilé exclusivement le 24 octobre, lors de la cérémonie, sur le plateau télévisé du SIAL, le salon n°1 mondial de l’Alimentation.​

Trophées Performance Énergétique 2018 4

LA QUERCYNOISE, union de producteurs représentant la filière palmipède du groupe Capel, a présenté son seul site de 10 000 m² pour 350 salariés, situé dans la commune de Gramat dans le Lot (46). Cela représentait une facture énergétique de 860 k€ en 2017, soit 5 454 MWh d’électricité et 10 990 MWh de gaz propane dont 70% issue de la méthanisation. Grâce à ces investissements et ces différentes actions mises en place pour une meilleure performance énergétique et environnementale, La Quercynoise a pu réaliser, sur une période de 2015 à 2018, une économie de 315 k€ soit 37% de la facture énergétique !

Le jury a désigné de façon unanime La Quercynoise Lauréat, pour l’action simultanée sur chacun des axes de progrès dans le cadre d’une démarche exemplaire, globale et structurée. ​

Cette coopérative rassemblant 200 producteurs régionaux, démontre qu’une petite structure peut aussi obtenir des gains significatifs en matière de performance énergétique.

Sa capacité à dépasser la difficulté liée au nombre important d’acteurs impliqués, pour mettre en œuvre sa démarche énergétique a été grandement saluée. Cela lui a notamment permis de mettre en place un projet innovant de centrale de production de biogaz par méthanisation fonctionnant au lisier de canard, déchets de production (abattoir et graisses) et boue de STEP exclusivement agroalimentaire. Ce projet permet de répondre aux enjeux majeurs du territoire pour :

  •         Améliorer la gestion des lisiers pour répondre aux normes environnantes
  •         Diminuer les ses émissions de Gaz à effet de serre
  •         Accompagner le territoire vers une autonomie énergétique ​

Trophées Performance Énergétique 2018 3

MOY PARK, Filiale Européenne du groupe Pilgrim’s Pride Corporation (12 usines) a présenté pour ces trophées, le site d’Hénin-Beaumont, dans le Pas-de-Calais, qui représente un à lui seul un chiffre d’affaire de 155 M€/an, pour un effectif d’environ 450 personnes.

Le site affichait une facture énergétique de 2 897 k€ en 2017. Grâce à une certification ISO 50001 du management de l’énergie, ce site a pu structurer sa démarche et mettre en place différents projets lui permettant d’économiser 250 k€ depuis 2015, soit 9% de sa facture énergétique.​

Le site Français d’Henin-Beaumont a lancé sa réflexion autour de l’énergie depuis plusieurs années. Avant même sa certification, le site travaillait sur l’optimisation technique de ses équipements et sur la sensibilisation de son personnel. Aujourd’hui, quasiment 3 ans après sa certification ISO 50001, le pari est gagné.

L’unité de production s’organise désormais autour d’un dispositif global d’amélioration continue avec la mise en place d’un système de management de l’énergie structuré, comprenant un plan d’action énergie, une revue énergétique et une politique d’intéressement des salariés.​

Le Jury a souhaité encourager sa démarche structurée pour aller désormais vers des projets plus significatifs en termes d’investissement et d’impact environnemental : Un projet de récupération de chaleur représentant 800 K€ d’investissement couverts à 100% par le mécanisme des CEE succède à ses premières actions anti gaspillages (fuite air comprimés, fuites purgeurs, matelas isolants…), aussi à ses premiers pas en éclairage LED, et à son lancement d’un système de monitoring des consommations.

Les finalistes des Trophées de la performance énergétique 2018

Les délices de Saint Léonard

Implantée à Theix (56), l’entreprise dédie son activité à la fabrication de produits traiteur frais et surgelés (pizzas, sandwiches, crêpes, tartes, snaking). Créée en 1993, elle compte aujourd’hui 265 employés, avec un outil de production générant un volume de production annuel de 13 500 tonnes et 38 millions d’unités.

Elle fait partie des finalistes notamment grâce à sa performance énergétique parfaitement intégrée dans ses process Industriels. Son équipe énergie pluridisciplinaire mais aussi sa démarche incitative et participative vis à vis du personnel sont la preuve d’une belle maturité énergétique.​

Agromousquetaires

Fort de 64 sites et 11 000 collaborateurs, Agromousquetaires a la volonté d’adapter ses produits aux besoins du marché, tout en assurant leur qualité. Avec son projet Agro Performance Plus 2020 (A2P2020), il promet une baisse des coûts de production sans rogner sur la qualité des produits et sur le développement de la structure, un parfait exemple de son engagement.

Cette stratégie groupe l’a mené à créer un management de la performance énergétique centralisé mais autonome pour chacun des 64 sites grâce à des équipes entièrement dédiées à ce but s’appuyant sur des technologies digitales et s’engageant sur des projets innovants. Des atouts majeurs, qui ont permis à Agromousquetaire de se placer au rang des finalistes.

Bonabio

Bonabio est une jeune entreprise issue de la société Jules Brochenin SA, qui a été scindée début 2018. La nouvelle société Bonabio assure depuis l’activité sourcing des filières bio: fruits (bananes, mangues, avocats,..) et ingrédients (huiles tropicales, graines) dans le marché de Rungis.

Ce site tout récent a été construit en intégrant directement des solutions techniques d’optimisation énergétique pour des objectifs en adéquation avec une démarche RSE et Bio. Un projet de grande ampleur avec une vision pérenne qui a fortement été appréciée par le Jury.

Finalistes Trophées Performance Énergétique 2018

Les moments forts de la cérémonie 2018